Qui suis-je?


«Entre
Ce que je pense,
Ce que veux dire,
Ce que je crois dire,
Ce que je dis,
Ce que vous avez envie d’entendre,
Ce que vous croyez entendre,
Ce que vous entendez,
Ce que vous avez envie de comprendre,
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez,
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer,
Mais essayons quand même»


– Edmond Wells –

Bonjour,

Un sujet difficile à aborder pour moi aujourd’hui mais qui me pose une problématique existentielle et incompréhensible pour la majorité des personnes qui m’entourent.

Qui suis-je?


Une question pourtant simple, sans trop réfléchir on dira instinctivement notre prénom, âge, et se présenter en quelques mots mais est ce suffisant pour déterminer qui nous sommes vraiment à l’intérieur?


Dans le regard des autres nous cherchons d’abord notre propre reflet. En premier lieu dans le regard de nos parents. Puis dans le regard de nos amis. Puis nous nous mettons en quête d’un unique miroir de référence. Cela signifie se mettre en quête de l’amour mais en fait il s’agit plutôt de la quête de sa propre identité.
– Edmond Wells –

Je pense que pour pouvoir comprendre ce besoin de savoir qui nous sommes, faut pouvoir comprendre un ensemble d’éléments dont la place que la vie nous fait en quelque sorte depuis notre petite enfance. Un enfant voulu par ses parents, accepté tel qu’il est, aimé, encouragé, soutenu aura assez de sécurités (confiance en lui, estime de soi) pour s’accepter tel qu’il est et accepter son identité. Il pourra comprendre qu’il est un individu qui a une place dans ce monde car tout aura été fait pour qu’on puisse l’aider à découvrir son potentiel, sa personnalité, tout ce qu’il est peut être et apporté.

Je sais que mon écrit peut être brouillon mais j’écris en live sans laisser mon cerveau tout chaud se reposer.

Prenez l’exemple maintenant d’un enfant qui n’a pas été voulu ou bien que les parents ne l’ont jamais accepté comme il est. Un enfant dont les parents sont maladroits, n’exprimant pas ou très peu d’amour, comment l’enfant peut il accepté qu’il a une place dans son foyer? Dans la vie?

D’autant plus si cette enfant c’est moi, vivant dans un foyer particulier, sans démonstration d’amour, des coups de colère, des coups physiques, des violences verbales, des critiques, etc… rien de très pertinents pour avoir de l’estime de soi hein?

Grandir étant rejetée, grandir avec peur, grandir dans le silence, sans jamais pouvoir exprimer ses besoins….

Le pire a été de grandir dans l’incompréhension. Vivre en décalage, croire et apprendre sans comprendre, faire semblant, suivre le mouvement d’un monde qui finalement semble irréel, injuste.

Les conséquences dans une vie d’adulte sont désastreuses que se soit pour moi ou pour quiconque qui aura vécu le même genre de parcours.

Qui suis-je?

Suis je la petite fille égoïste, ingrate, fainéante, méchante, etc… que décrivent mes parents? Suis je vraiment la pire de ma famille? Le vilain petit canard que personne ne veut? Caliméro? La mère qui a été accusée par les services sociaux? Cette femme que personne n’a jamais voulu ? …

Qui suis-je?

Il est vraiment difficile pour moi de savoir qui je suis car je ne sais pas qui je suis… je sais cette phrase ne veut rien dire mais à part être mère, je sais bien comment je me nomme, quel âge j’ai, mais je n’arrive pas à trouver une identité donc je cherche la normalité mais j’ai très bien compris qu’il y en a pas. Je sais aussi depuis quelques années que je suis différente, soit mais est ce que ma différence doit construire mon identité? Est ce qu’être ASPERGER est ce qui représente le plus?

Je pourrai être amenée à dire que non car je dois être une femme, une femme avant d’être mère. Je dois être une personne qui a sa place dans le monde comme n’importe qui mais je ne sais pas ce que c’est d’avoir une place. Je pensais récemment qu’il fallait avoir un travail pour pouvoir être quelqu’un du coup je me suis demandée mais est ce que c’est le travail qui permet de trouver son identité?

Non, ok… alors comment faire?

Bordel, mais qui suis-je?

C’est vraiment débile, mais de l’extérieur on pourrait me décrire si facilement mais est ce la vérité? Pourquoi existe-il un décalage entre ce que je suis et ce que les autres pensent que je suis?

J’ai finalement 31 ans, et j’ai grandi dans un monde dont je ne connais le fonctionnement. Mon observation m’aura permis plus au moins d’avancer mais il est reste des mystère dont je suis incapable de comprendre et trouver des réponses.

Je ne sais toujours pas qui je suis

Et vous, qui être vous? Avez toujours su qui vous étiez? Comment avez vous trouvé les solutions à ce mystère?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s